Séance lifestyle en famille

Le petit Tom version noir & blanc.

Aujourd’hui, nous avons reçu à la galerie le petit Tom, nous avons décidé de faire une série en noir et blanc, en effet, beaucoup de monde reste sensible à l’intemporalité de ce style d’images.

Être photographe de familles et d’enfants c’est d’abord être à l’écoute et comprendre les relations interne d’une famille pour interagir au mieux avec les « sujets » photographiés. C’est aussi être patient, surtout avec les enfants, et prendre du recul en observant. Il est important pour la réussite des images de comprendre en quelques minutes comment l’enfant interagit avec ses parents, ensemble et séparément.

Nous avons souvent la surprise de découvrir une autre personnalité de l’enfant une fois séparé des ses parents. C’est lors de ces quelques minutes de séparation, que nous arrivons à avoir des comportements et des émotions inédites. Se détachant de l’emprise maternelle et de la peur qu’entretiennent les parents, surtout pour le premier, l’enfant est plus à même de s’exprimer et de nous montrer sa personnalité. Il n’est pas rare d’entendre, lors de la séance de projection des images, la surprise des parents à la vue des images réalisées sans leur présence. « On dirait un grand! », « c’est vraiment un petit Homme » ou bien : « on n’a jamais pu capturer cette mimique » !

 

 

Nous réalisons les images à deux, c’est plus simple pour capter son attention et interagir avec lui et ça permet à celui qui se trouve derrière l’objectif d’être pleinement concentré sur les images. C’est une question de seconde qu’il ne faut pas laisser filer !

C’est le patrimoine photographique de la famille qui se construit, ce sont des souvenirs que vous regarderez régulièrement et qui feront partis de votre quotidien pour les images exposées. Vous les transmettrez comme héritage à vos enfants.

Trop souvent, nous regrettons de ne pas avoir eu une image à conserver, pour se souvenir d’une période de notre vie.

 

 

« Au Studio», nous avons la chance d’avoir un parc avec de grandes qualités : une rivière, une ruine en brique rouge, une forêt, un jardin japonais, des séquoias un massif de rhododendrons géant !  Chaque saison nous offre ses couleurs et ses lumières.

La mise en lumière est différente d’un studio, c’est évident, mais c’est un rendu très naturel. Les enfants ont besoin de mobilité et de place, dans un studio nous sommes toujours limités par un cadre assez serré. En extérieur, nous avons la chance de pouvoir saisir des instants ou l’enfant s’amuse et nous, nous vivons une séance pleine de surprises et à chaque fois différente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher